personne debout vu de dos

Conseils aux proches d’une personne dépressive

1/ Comprendre et admettre que la personne dépressive dans la phase maximale de la dépression n’a pas changé.  C’est toujours la même personne mais dans une situation nouvelle et inconnue pour elle. La même personne dans un univers subitement différent !

2/  Inciter la personne à être active sans pour autant en faire un leitmotiv. Etre dépressive n’est pas un signe de lâcheté, ni de faiblesse, ni de manque de courage pour réagir. La dépression s’accompagne inévitablement d’une diminution évidente des forces physiques et psychiques. Une patiente autrefois hyperactive dans sa vie  m’a dit un jour : “ Vous n’imaginez pas la force nécessaire pour sortir de mon lit depuis que je suis en dépression”.

3/  Ne pas répéter sans cesse des phrases du style” la vie est belle, prend l’air, fais du sport, écoute de la musique, il y a du soleil”. La personne dépressive sait tout cela mais y est totalement réfractaire. Elle se rend très bien compte que le soleil est plus agréable que la pluie pour le moral mais sa maladie l’a rend totalement insensible pour l’instant. Donc inutile de répéter continuellement ces bons conseils qui sont parfaits pour aider une jeune fille en manque d’amour mais pas une personne qui vient de tomber en dépression.

4/  Ne pas comparer l’état dépressif de votre ami » avec la dépression d’une autre personne. Chacun a son histoire et la souffrance est personnelle.

5/  Ne pas trop parler à la place de la personne dépressive avec des formules taillées à l’emporte pièce dans le style :  ” moi,  à la place je ferais….”. Il est impossible de se mettre totalement à la place de quelqu’un d’autre.  Restons modeste face à la situation. Chacun a son vécu et sa manière de réagir.

6/  Cela peut paraître parfois difficile mais  être tolérant,  garder l’amour et la présence auprès de la personne en souffrance sont probablement la meilleure aide qu’un proche puisse témoigner à un ami dépressif !